Party & fun

Bataille des fleurs, parte 1: i fiori

La prima battaglia dei fiori, l’originale sfilata che caratterizza il carnevale nizzardo, risale al 1876 ad opera di Andriot Saëtone e all’origine era un semplice scambio di fiori.
Oggi è un vero e proprio spettacolo in cui 20 carri fioriti sfilano sulla Promenade des Anglais con modelle in costume che lanciano da 80.000 a 100.000 fiori sul pubblico.
La sfilata che ogni anno segue il tema del corso mascherato, è preparata con un lavoro meticoloso effettuato in un tempo davvero ridotto: rose, gigli, gerbere, garofani e ovviamente, la mimosa, simbolo di Nizza, sono gettati freschissimi sul pubblico che li coglie a piene mani.

Anch’io ho perso il mio mazzolino

12 commenti

  • marco(a)

    Bella la composizione! Incredibile quanti fiori sono stati lanciati, ma a me e’ piaciuto soprattutto   il DRAGO ! Attendo le sue immagini!

  • Apolline

    [c’est top]

    Ces chars sont d’incroyables compositions florales … Je suis impressionnée … Combien de personnes ont-elles travaillé pour créer les compositions et surtout les réaliser en une nuit sans doute puisqu’il s’agit de fleurs coupées ! ….

    On peut aimer ou non les compositions, elles sont cependant des merveilles …

    Bravo pour tes trés jolies photos. Amitiés

  • anto

    je ne connais pas trop l’océan, mai je pense qu’il doit avoir un parfum beaucoup plu fort et le puoivoir de transporter beaucoup plus les âmes de ceux qu’y vivent à côté… au moins c’est ce que je perçois des vers que tu écris…. 🙂

  • Aliénor

    Bonjour Anto, l’océan, tu commences à le sentir quand tu franchis la dune.Il a un parfum bien particulier fait d’embruns iodés de coquillages et d’algues mélangées. Même le sable a des odeurs de sable sec et chaud que tu peux connaître mais aussi de sable  parfumé par la marée avec ses va-et-vient assidus et le vent qui rôde autour de toi;
    Tu peux fermer les yeux et recevoir en toi cette odeur. Souvent, sur ma table, où s’invitent les coquillages, je laisse venir à moi, avant de les déguster ces odeurs familières et aimées qui me transportent là-bas à une cinquantaine de km.C’est un sésame magique.

  • anto

    [c’est top] J’adore! tes mots savent toujours raconter des histoires magnifiques! ce sont des fables où les parfums, les visions, les sensations deviennent vives… merci!

Commenta

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *