Travel

Cannes: Le Suquet

E’ la collina che sovrasta la cittadina di Cannes, dove nell’XI secolo sorse la torre a difesa del primo nucleo abitato sulla terraferma. Ecco il panorama di cui si può godere da lassù:

Le viuzze che salgono verso la chiesa e il castello:
La chiesa del Suquet, sullo fondo del mare, che è impossibile non fermarsi ad ammirare

Tra un po’ scendiamo verso il porto, solo uno sguardo ancora all’alto della torre, inevitabile che il mio pensiero vada oggi a tutti i miei amici francesi.
Buona Festa a quelli
che passeranno di qui!

 

 

13 commenti

  • Pierre

    superbes photos : magnifiques même, et cela un 14 juillet, c’est ton feu d’artifice à toi :))
    J’ai beaucoup aimé d’autant plus que j’y suis allé 3 fois et que cela me rappelle de beaux souvenirs..sauf la plage ;)))
    gros bisous anto 🙂

  • anto

    grazie Pierre! sì, le tue spiagge sono senz’altro più belle ma… io posso solo immaginarlo!!! 🙂
    (e io amo troppo il mare per non desiderarlo in tutte le sue forme)

  • Pierre

    oui je comprend bien cela… Il m’en vient des images de vastes étendues de jour comme de nuit maintenant, bain d midi comme bain de minuit, envie d”y plonger à corps perdu, de m’y baigner, d’y perdre la tête… que de bien être tu peux en retirer :))  Et après hop, une bronzette sur le sable chaud musique sur les oreilles…
    C’est chouette la plage…non ??? :)))))
    gros bisous et sogni d’oro 🙂

  • Pierre

    le paradis ? ah la grande question….et je n’en ai pas de définition précise..
    Le paradis de chacun est là ..où chacun le trouve; son paradis n’est pas celui du voisin..heureusement d’ailleurs :))
    mais quand tu le trouves, tu cherche à le garder et à le protéger de peur qu’on ne t’en prive; tu sais ce qu’il vaut et tu le rend secret
    Le paradis peut être artificiel, virtuel, aussi, qu’importe: c’est la sensation et le plaisir qu’on en retire… :))

  • anto

    penso che il paradiso sia sulla terra… nei colori, nei profumi e nella musica che pervadono il mondo…. sì il mare ne è un bell’esempio: ha il colore, il profumo e il suono primordiali, il blu del cielo, il sale degli umori vitali e il rumore del respiro dell’universo

  • Pierre

    pas mieux: excellent description..
    De quoi combler les 4 sens, l’ouïe avec la musique du ressac et des vagues qui mènent la danse, le regard avec la plénitude et l’immensité d’un horizon bleu qui s’offre à toi, l’odorat avec cet air iodé si caractéristique , si vitalisant…limite aphrodisiaque, le toucher car entre le sable chaud et fin qui te file entre les doigts…le vrai sable marin, celui qui vole à la moindre brise de vent, mais le contact aussi avec cette eau de mer qui semble vivre et rester en effervescence, c’est vraimnt une forme de paradis, oui tu as raison :))
    Bon j’y retourne alors ;)))

Commenta

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *