Food and Drink,  Friends

Ca’ Mea

Quale sarà mai la specialità che viene cucinata nel ristorante Ca’ Mea che si trova nei pressi di Badalucco nella valle che da Arma di Taggia sale verso nord tra i monti liguri?

image from farm6.static.flickr.com
Ebbene sì. Funghi.

Frittata di funghi, patate con i funghi, funghi impanati, risotto con i funghi, tagliatelle con i funghi, macedonia di….

frutti di bosco. 🙂

image from farm6.static.flickr.com
image from farm6.static.flickr.com
Bè non c’erano solo quelli (peraltro buonissimi). C’era anche della carne squisita, dell’ottimo vino e della grappa aromatica.

Qui sotto la porzione di Grant:

image from farm6.static.flickr.com
Il ristorante, ricavato in un antico frantoio, offre un ricchissimo menù più o meno fisso a base di assaggi molteplici a un prezzo davvero modico. Consigliatissimo!

image from farm6.static.flickr.com
image from farm6.static.flickr.com

 

 

 

10 commenti

  • Apolline

    Une belle adresse ! … Mais à fuir désormais si le nuage de Fukushima vient contaminer nos sols … Les champignons sont des “décontamineurs” qui concentrent la pollution nucléaire.
    Vous vous êtes régalés juste à temps.
    Bisous

  • anto

    Espérons que la chose n’est pas aussi grave… c’est si terrible ce qui s’est passé au Japon, qu’il manque seulement une catastrophe nucléaire… :(((

  • Apolline

    Espérons-le, mais c’est mal parti : des vidéos de l’explosion du réacteur dont le séisme a coupé les circuits de refroidissement, ciculent sur internet.
    Ceux qui habitent des maisons ou des immeubles en béton seront moins touchés que nous, sauf s’ils mangent des champignons et de la salade ! :)))) On ne peut qu’être fataliste sur ce coup là, mais pour la suite, je vais voter pour ceux qui sont pour l’énergie solaire ! …

  • Apolline

    Quand vous reviendrez à Paris, je vous emmènerai dans un petit restaurant savoyard, dans le 3ème, dîner en bas dans une cave qui vous rappellera celle-ci.
    Raclette divine, salade frisée, arrosées d’une Mondeuse à rouler sous la table … Bisous

  • Apolline

    Honte à moi ! … Comme je n’utilise plus ma voiture, je n’écoute plus la radio … Parfois France Musique sur mon ordi … le son est cent mille fois plus mauvais que dans ma bagnole … aussi, j’écoute bien moins souvent qu’avant ! … Sorry ! :))))

  • Venise

    Ce qui est arrivé au Japon a failli se produire en Doulce France en 1998, à Nogent-sur-Oise.
    Mais on a eu l’ordre de fermer nos gueules.
    Maintenant, il suffit de regarder le parc des centrales nucléaires françaises, leur densité excessive et leur vieillesse pour bien se rendre compte qu’on n’est pas à l’abri d’une telle catastrophe.
    Du reste, en Ddass on reçoit chaque jour les télex des incidents via l’OPRI (ex. SCPRI)… Et on se demande comment une de ces centrales ne nous pas encore péter à la gueule.

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *